REGARDS CROISÉS (2017) performance 50 minutes

PHOTOS // VIDEOS

Investies dans le champ de la performance, les deux danseuses s’intéressent à l’architecture des lieux historiques, des musées et des jardins, où elles proposent des évènements publics. Regards Croisés est une rencontre artistique entre la danse et un bâtiment de notre patrimoine.

C’est donc dans une cour centrale au coeur du site, le long d’un chemin, près d’un porche, à coté d'un bassin ou d'une fontaine, sur une tour avec vue sur les douves ou sur l’horizon... que le visiteur découvre la danse. Au sein de ces espaces de jeux précieusement choisis, les pierres, les murs, l’architecture, l’histoire du lieu dialoguent avec les corps en mouvement qui s'y nichent.

L'acte chorégraphique fait surgir une présence contemporaine au sein de l'architecture historique. Il en affirme et en manifeste la dimension esthétique et poétique.

Le musicien électro-acousticien enrichit la création par l'apport de sons capturés lors de ses voyages dans le monde. Les atmosphères restituées font écho avec les grands événements qui ont traversé le décor au cour des âges.

La vidéaste capture les grandes étapes du processus créatif et les temps publics de la performance. À l'issue de la résidence, elle réalise un montage vidéo qui témoigne de l’événement et peut être diffusé plus largement.

Les performances se construisent sur mesure au cours d'une résidence de création préalable. Lors de ce séjour, les intentions de travail portent sur les dimensions suivantes :

  •  Découvrir et explorer la connexion avec le lieu construit, symbolique et historique, avec ce qu'il nous donne, sa matière et ses particularités.

  • Trouver le mouvement intérieur par lequel le danseur se met en phase avec le lieu qu'il arpente. Y développer une proximité corporelle. Développer une appartenance intime à cet endroit.

  •  Mettre en place un repérage physique et sensible : regarder, observer, ce que je vois/ce que je ne vois pas, apprivoiser, écouter, toucher et se laisser toucher par l'espace dans lequel le corps est immergé, ressentir ses qualités.

  • Remarquer les perspectives et les points de vue d'exception. Être attentif à leur impact émotionnel. Prélever ce qui est à la fois intangible et essentiel pour en extraire une matière de création.

  • L'habiter de manière à révéler ce qui le compose, à travers des présences « éponges » et d'autres procédés expérimentaux, en privilégiant la proximité et le contact direct avec le spectateur.

  •  Composer des images sensibles révélant la poétique découverte.

  •  À partir de ces élaborations partielles, composer et écrire des pièces sur mesure qui seront présentées au public et qui témoigneront des différentes facettes du lieu historique qui nous a accueilli.


Danse /  Lise Casazza et Pascale Gille
Musique / Vincent Duc
Vidéo / Jane Koslowski


COPRODUCTION & PERFORMANCES

  •  2017 Obtention d'une subvention résidence par le département de La Drôme et Coproduction par le Monastère de Ste Croix.

  • 16 au 25 mars 2017  Résidence de création, aboutissant à la conception de 3 pièces en 3 lieux intérieurs-extérieurs : « Graff », « In Charge », « Loop ».

  •  17 sept 2017 Performance au Monastère de Ste Croix lors des journées du patrimoine.