WAIT WATCHER (2002 -2001) performance 50 minutes

 PHOTOS


Cette pièce est un quatuor danse musique destinée à être jouée dans des musées.

Un travail de résidence sur le lieu permet d'explorer les spécifiés de l’espace et de l’architecture. Nous en faisons une cartographie sur le plan visuel (les perspectives...) et auditif (l’acoustique) afin de créer des partitions pour les performers.

Nous proposons ensuite au spectateur une déambulation à travers le musée, chaque espace accueillant une formation du solo au quatuor, avec des paramètres de compositions différents.
Le déplacement d'un lieu à un autre se fait dans une marche silencieuse facilitant le dialogue avec les œuvres exposées.

Le public est amené à poser un regard nouveau sur le bâti et sur les œuvres.

Danse / Claire Filmon, Pascale Gille
Musique / Jacques Foschia (Clarinettes), Arne Van Dongen (Contrebasse) ou Robert Jarvis  (Trombone) ou Jim Denley  (Flûtes)

PERFORMANCES

  • fév 2002 : Comédie de Valence Parc Jouvet

  • juil 2002 : Au jardin du Vallon du Villaret

  • janv 2002 : L’inauguration du Musée de l’hôpital Saint Jean de Brugge

  • avr2001 : Musée Royal d’art moderne de Bruxelles

  • oct 2001 : Musée Royal d’art ancien de Bruxelles

  • janv 2001 : MUKHA (musée d’art moderne) Anvers


PRESSES

  • Agenda et lettre au amis du musées royaux des beaux -arts de Belgique, Marie-Thèrese Bregentzer /  janv 2002

" Au départ, l’étonnement était visible sur beaucoup de visages suivant d'un œil dubitatif ces mouvement de corps dans cet impressionnant Forum. Mais la magie du lieu s'est imposée et l'espace s'est mis à vibrer autrement... »

« L'appel du trombone et de la clarinette nous invite ensuite à pénétrer plus en avant dans le musée d'art ancien. Et on se retrouve dans la salle Bouts, face au mur blanc. Les personnages du tableau (« La justice d'Othon »)nous rejoignent dans l 'émotion ressentie devant cette chorégraphie discrète et suggestive. Les regards glissent sans cesse du tableau vers le mur. Et le silence est lourd. »

«  Cette finale en contre-plongée, a laquelle nous assistons accoudes au balcon du forum donnant une perspective un peu vertigineuse et aquatique de cet espace avec vue sur les danseuses et les musiciens évoluant à  l horizontale sur le marbre brillant. »

  •  Lozére Nouvelle  /  12 Juillet 2002 La danse et la musique se rencontrer

  • Midi libre / 12 Juillet 2002 Danse , pique nique au Vallon